Twitter Icon left
Facebook Icon left
LinkedIn left

Firme de recrutement et chasseur de têtes à l’écoute de vos besoins.

Nous sommes courtiers de talents!

 

 

001.1.jpg001.2.jpg002.jpg003.1.jpg003.2.jpg004.1.jpg004.2.jpg004.3.jpg005.jpg006.jpg007.2.jpg007.3.jpg008.1.jpg008.2.jpg009.1.jpg009.2.JPG010.jpg011.1.jpg011.2.jpg012.jpg
 

Depuis 2005, Courtech agit comme chasseur de têtes offrant aux entreprises de la grande région de Montréal ainsi qu’ailleurs au Québec, des professionnels qualifiés et compétents correspondant à leurs critères d’excellence et leurs besoins d’affaires afin d’assurer la poursuite de leur succès.

 

À titre de chasseur de têtes, nous savons que chaque rôle est unique dans votre organisation. Notre mandat n’est pas seulement de vous trouver un candidat avec un ensemble de compétences ou une liste d’expertises sur un morceau de papier, mais bien celui de vous trouver la bonne personne et c’est ce que nous faisons de mieux.


Notre firme de recrutement vous offre une gamme complète de solutions de recrutement permanent, temporaire et contractuel personnalisées, en plus de vous offrir une expertise et l’attention que vous méritez.

 

 

Notre spécialité: Recrutement de professionnels et de cadres dans le domaine des technologies de l’information et du commerce électronique. 

 

10 raisons pour lesquelles vos meilleurs employés vous quittent

À l’heure où bien des entreprises rivalisent d'ingéniosité pour conserver et traiter aux petits oignons leurs meilleurs employés, d’autres les voient partir et doivent continuellement en former de nouveaux. C’est le jour et la nuit. Or, comment remédier à cela? Tout d’abord en prenant conscience du problème.

Voici une dizaine de motifs pour lesquels vos meilleurs employés sont peut-être à deux doigts de vous quitter…

 

Mauvaise gestion

Vous connaissez le dicton : « Les employés ne quittent pas les entreprises, ils quittent leurs gestionnaires » Si vous voulez être en mesure de retenir vos meilleurs employés, il faut aussi vous doter des meilleurs cadres.

 

Promotions accordées aux mauvais employés

Une promotion accordée à la mauvaise personne est doublement dommageable. Non seulement elle fait en sorte que le nouveau gestionnaire sera continuellement perçu comme un irritant, mais ceux qui croyaient mériter la promotion en question peuvent être tentés d’aller voir si elle atteignable ailleurs.

 

Manque de motivation

Vous rappelez-vous à quel point vos meilleurs employés étaient motivés à travailler chez vous durant leurs premiers mois d’embauche? Le sont-ils toujours? Pour prévenir les mauvaises surprises, le temps est probablement venu d’avoir une bonne conversation avec eux.

 

Difficulté à concilier le travail et la famille

Un autre facteur qui varie avec le temps est le statut des employés eux-mêmes. Si la plupart étaient de jeunes célibataires dans la vingtaine lors de leur embauche, peut-être ont-ils fondé une famille depuis. Ils ont par conséquent des besoins différents que vous vous devez de considérer.

 

Salaire insuffisant

Il n’y a rien de tel que de geler le salaire de vos employés pour les inciter à aller voir si les conditions ne sont pas meilleures chez vos concurrents.

 

Manque de reconnaissance

Il n’y a toutefois pas que le salaire qui soit important. Pour certains employés, la reconnaissance l’est tout autant et les tenir pour acquis peut s’avérer la pire des erreurs.

 

Surcharge de travail

En surmenant vos employés, vous vous retrouverez vite avec un double problème : les meilleurs vont quitter et ceux qui restent devront investir une partie de leur temps à former les nouvelles recrues. La perte de productivité qui en résulte est énorme.

 

Encadrement étouffant

Vous voulez étouffer la créativité de vos meilleurs employés? Noyez-les dans des procédures à n’en plus finir et vous les verrez se bousculer à la sortie.

 

Mauvaise ambiance de travail

Ne sous-estimez jamais les conflits entre les employés. Si un problème survient, tuez-le dans l’œuf plutôt que de laisser la situation s’envenimer. Une ambiance conflictuelle peut faire en sorte que les employés viennent travailler à reculons dans un premier temps… et plus du tout par la suite.

 

Pas d’avenir

Selon le magazine Forbes, les possibilités d’avancement viendraient au premier rang des préoccupations des finissants ces dernières années. Ce ne sont certes pas tous les employés qui rêvent d’être promus, mais ceux qui le souhaitent doivent bien comprendre ce qui est requis pour grimper les échelons.  

 

 

 

Auteur: C. Rodrigue et M. Merci